Manger vers le futur, la BD numérique d'anticipation sur l'alimentation

Diffusée sur Instagram, Manger vers le futur tente de répondre aux nombreuses questions que nous nous posons sur l’avenir de notre alimentation et propose ainsi un scénario fictif de l’évolution possible des pratiques et représentations alimentaires entre 2018 et 2050.

 

Manger vers le futur

 

« Comment nourrir 9 milliards d’habitants en 2050 ? Que mangerons-nous demain ? Faut-il limiter notre consommation de protéines animales ? » 

Cette bande dessinée retrace les aventures (et les réflexions) de quatre jeunes diplômés, Ana, Raman, Edgar et Inès qui se retrouvent lors d’un repas annuel pendant les 30 prochaines années. Chaque épisode est l’occasion d’aborder avec humour une des nombreuses thématiques liées aux enjeux de l’alimentation : environnementale, écologique, sociale, économique et politique.

Pour l’équipe à l’origine du projet, l’objectif de Manger vers le futur est « d’éveiller les consciences et d’inviter le lecteur à la réflexion et aux débats sans conclusion moralisatrice ou stigmatisante ». Un décryptage de chaque épisode est proposé sur le site du projet via des ressources documentaires.

À l’origine de Manger vers le futur, la Chaire ANCA (Aliment Nutrition Comportement Alimentaire) qui est une chaire partenariale d’AgroParisTech. Elle a pour vocation de sensibiliser le plus grand nombre à une alimentation saine et durable en élaborant des programmes innovants et ludiques.

Le contenu scientifique de la bande dessinée a été développé par la Chaire ANCA en co-construction avec des sociologues, des économistes et des nutritionnistes. Quant à l’histoire, elle a été écrite par Benjamin Hoguet, réalisée par Jean-Pierre François et illustrée par Madd. 

Retrouvez les 30 épisodes de la BD-feuilleton sur les réseaux sociaux :
@mangerverslefutur
https://www.mangerverslefutur.org 
https://www.instagram.com/mangerverslefutur